Installé depuis une quinzaine d'années sur le territoire du Val de Drôme, dans un premier en tant que gérant et fondateur de la SCOP HABITER et maintenant comme président de la SAS É-COHABITER,  Alexandre HAMM - Architecte DPLG s'est forgé au fil de ces années une solide compétence en matière de construction écologique et de maîtrise des performances thermiques.

Présentation de l'activité :
É-Cohabiter intervient en conception et en maîtrise d'œuvre pour des projets en neuf ou en réhabilitation. Les programmes que nous abordons plus particulièrement sont les logements (individuel, habitat participatif ...), les équipements publics (écoles, crèches, bâtiment communaux ...), des projets professionnels (gîtes, bâtiments pour activités artisanales ou industrielles ...)

Architecture écologique :
 L’architecture écologique est une manière de construire un territoire et une architecture dans le respect de l'environnement, où l'homme retrouve sa place dans le lieu qu'il habite. Mes questionnements en tant qu'architecte sont les suivants :
Comment dessiner cette architecture ? pour moi, la forme architecturale sert d'intermédiaire dans la relation de l'homme au monde, elle témoigne d'une forme de vie plus écologique où l'homme renoue des relations avec la nature.
Quelle esthétique ? Une architecture qui s’inscrit dans la démarche de la protection de l'environnement requiert une certaine sobriété, de la matière là ou il y a en besoin. L'esthétique est donc porteuse de sens, celle "de la nécessité", autrement dit une économie de moyens à mettre en œuvre, et qui vise à éviter la surconsommation des ressources (naturelles et/ou industrielles).
Comment la construire : L'objectif est de limiter l'impact des constructions sur l'environnement par les matériaux et les techniques mises en œuvre, et également par les performances thermiques et une autonomie énergétique. Les techniques utilisant des matériaux biosourcés (matériaux issus de la biomasse d’origine végétale) sont exemplaires à ce titre. Il est donc préférable de privilégier les techniques de construction en bois et des isolants végétaux (fibre de bois, ouate de cellulose, paille, chanvre ...)